La Collaboration Homme machine

La montée en puissance de l'Intelligence Artificielle (IA) a  suscité d’immenses espoirs, elle est également vue, par certains, avec la crainte qu’elle puisse, d’une certaine mesure remplacée l’homme, au fur et à mesure. Ce qui est important de comprendre est que l’IA aide l’homme à mieux penser et à mieux faire. L’IA est en train de pousser l’homme à exceller dans tous les domaines. Par exemple,  l’entreprise britannique Exsciencia et la société  japonaise pharmaceutique Sumitomo Dainippon Pharma ont développée une nouvelle molécule (DSP - 1181) destinée à traiter les patients souffrant de troubles obsessionnels compulsifs (TOC).

Il serait important de rappeler que l’IA est née de la volonté de l’homme d’améliorer sa condition et son style de vie. Il va s’en dire que l’utilisation de l’IA dans tous les secteurs d’activités se généralise; l’IA, utilisée à bon escient, augmente les capacités humaines et s’applique aux différents secteurs d’activités . Elle est une aubaine pour la gent humaine qui ne cesse de se surpasser dans d'innombrables découvertes et méthodologies nouvelles.

L’homme s’active et gère son temps grâce à l’IA qui lui “adoucit”, d’une certaine manière  le travail. La prolifération de l’IA ouvre de nouvelles perspectives de travail à l’homme; Siri, alexa et google ok sont des assistants virtuels qui en sont d’excellents exemples. Ces assistants virtuels ont facilité à l’homme la recherche d’informations diverses et variées. Véritables révolutions, ceux-ci ont permis d’aller à la découverte du monde.

La problématique principale de ceux qui craignent le développement de l’IA est la perte d’emploi dans un avenir proche, ce qui est légitime. Il faut reconnaître que « IA + homme » valent forcément mieux que l’un ou l’autre. Nous devons donc trouver des moyens d’exploiter cette technologie afin d’augmenter la productivité des salariés sans pour autant faire des hommes, des êtres remplaçables, dans la mesure où l’homme se verra attribuer d’autres tâches.

Concrètement, la bonne utilisation de l’IA est un atout majeur dans le quotidien de l’homme. L’IA est censé accroître, dans un futur proche, les offres d’emplois, dans le monde du travail et non le contraire. Elle pousse l’homme à se réinventer constamment d’où le soucis qu’à certains de trouver de nouveaux rôles, au sein de l’entreprise.

L’IA doit fonctionner avec la surveillance de l’homme; sa conception nécessite le jugement humain. Sa base solide reste l’humain qui définit son champ d’action et ses limites; ce qui justifie sa fiabilité. Dans sa mise en œuvre, elle est toujours commandée par l’humain, qui reste le seul maître à bord. L’IA est une forme de catalyseur qui amène l’homme à se surpasser face à chaque situation. C’est une relation de partenariat, de collaboration.

Il y a quelques années, le Deep Blue d’IBM a été vainqueur de la compétition “freestyle chess” contre le champion d’échec Garry Kasparov. Chaque partie a exploité au mieux son potentiel,  poussant chacun ainsi à atteindre un niveau de performance très élevé. En effet,  l'ordinateur a absorbé des centaines de milliers de parties jouées par les plus grands maîtres de l'histoire  dont Kasparov lui-même. C’est comme si Kasparov jouait contre lui-même, dans la mesure où le Deep Blue a cerné les méthodes et la qualité de jeux du champion.

Le partenariat homme - machine entre dans le cadre de l’amélioration du cadre vie. En somme, c’est comme si l’homme et la machine s’associent pour un même but: celui de faciliter l’information objective aux humains. Celui - ci met en exergue les capacités spécifiques des hommes et des machines et la fourniture de savoirs et de ressources pour mieux affronter le monde.

Selon l’étude :”The future of work”, menée par Market force et Pega, auprès de 845 cadres supérieurs d’horizons divers, la collaboration homme - machine a un impact très positif sur les performances de l’entreprise. Cette union est basée sur l’augmentation de la plus-value de l’entreprise; l’homme se tourne vers les situations plus complexes qui méritent toute son attention et laisse les tâches répétitives et automates à la machine. Selon cette étude, la collaboration homme - machine comporte d’importantes et essentielles conséquences. Ce sont:

  • l’IA pourrait être à la tête des Départements de Ressources Humaines.
  • les équipes mixtes sont plus performantes: La majorité des sondés estiment que la collaboration homme - machine est très efficace, d’autant plus que la machine aide l’homme à prendre des décisions.

Souhaitez-vous offrir à vos clients une expérience personnalisée ? 

Comparia.fr, vous propose, de vous présenter, sans engagement, des solutions qui rendront chacune de vos expériences uniques.    cliquez ici.