L'écologie

L’écologie est la doctrine qui vise un meilleur équilibre entre l'homme et son environnement naturel ainsi qu'à la protection de ce dernier. S'interroger sur l’environnement de l’homme, revient à s'intéresser à l’intelligence artificielle, milieu en plein essor actuel de l’homme. Les amoureux de la nature sont divisés, par rapport à l'impact que peut avoir l’intelligence artificielle sur l’écologie. Il va s’en dire que la majorité des personnes qui s’oppose à l'avènement de l’IA dans l’écologie, ne connaissent pas réellement les fonctions de l’IA, ni ne savent qu’elle y déjà présente. D’abord méconnus, l’IA est présent à peu près dans tous les domaines, sans pour autant qu’un œil non averti ne le remarque ou le sache.

Par exemple, pour l’étude de la population des animaux sauvages, leur processus d’adaptation et leurs comportements, une équipe de scientifiques de l’Université de Montpellier a utilisé des techniques d’intelligence artificielle. Les résultats de la recherche ont été publiés en juillet 2020 dans Methods in Ecology and Evolution. Les images ont été analysées par la méthode du deep learning. Ce nouveau procédé est utile pour s’orienter vers des méthodes d’identification moins invasives des animaux sauvages. Cette méthode vise également à ouvrir d’autres perspectives dans l’étude du comportement des animaux dans leur milieu naturel.

Le CapGemini Institute a fait une étude, dans laquelle, 10 000 citoyens ont été interrogés et plus de 300 responsables de ville, dans 10 pays et 58 villes. Le rapport de cette étude «Street Smart: Putting the citizen at the center of Smart City initiatives»  souligne que sont nombreux les citadins qui voudraient changer de ville, vers une autre plus engagée dans une transition numérique. Ces personnes ont fait part de leur “frustration digitale”. Pour ceux-ci, les smart city sont durables et fournissent une meilleure qualité de vie.

La stratégie française actuelle, par le biais du  ministère de la Transition écologique et solidaire vient de se doter d’un écolab. Celle-ci s’articule autour de 2 axes. De prime abord, la stratégie constitue des jeux de données indispensables aux procédés d’intelligence artificielle basés sur l’apprentissage profond. Ensuite, Elle permet d’entamer les phases d’acculturation et de démonstration de preuves, dans des domaines tels que celui des transports, avec pour ambition désengorger, optimiser, minimiser les trajets. A cette stratégie, s’ajoute le domaine de l’économie circulaire, de l’énergie et des villes intelligentes.

Dans le domaine maritime, les cas d’utilisation de l’IA sont innombrables. En effet, on trouve les traces de l’IA dans l’optimisation de la logistique portuaire, la  préservation des espèces, en passant par la navigation autonome et la protection de l’environnement. On rencontre de nos jours, l’accroissement des données maritimes grâce aux capteurs, radars, sonars, robots sous-marins ROV (Véhicule opéré à distance) et AUV (Véhicule sous-marin autonome) et de drones maritimes.

En outre, plusieurs applications définissent les domaines du transport maritime, de la défense militaire, de la gestion de la pêche et de  l’exploitation des fonds marins,de la recherche suite à des crashes en mer, la surveillance et l’amélioration des prévisions météorologiques. 

L’accroissement de techniques d’IA, à savoir, les robots de collecte de déchets comme Wilson d’Ocean Cleanup, le projet Sea-neT et le robot Jellyfishbot de la société IADYS ou encore les drones de The Plastic Tide Project ont lutté contre la pollution à travers la détection de pollutions, la surveillance des niveaux de pollution. Cette lutte a permis de connaître les impacts du changement climatique grâce à une surveillance en temps réel de la température et du pH de l’océan, des écosystèmes des récifs coralliens et  des courants océaniques.

Parmi les avantages de l’IA dans l’écologie, nous avons également le projet Allen Coral Atlas qui  prendra bientôt fin; il tracera la cartographie en temps réel des coraux du monde. La Shell Ocean Discovery XPrice est une compétition qui nous permettrait d’avoir aussi la cartographie HD des fonds marins d’ici 2030.

Du point de vue de la météorologie, l’Intelligence artificielle s’y est développé pour prévoir les catastrophes naturelles et anticiper les risques.

Souhaitez-vous offrir à vos clients une expérience personnalisée ? 

Comparia.fr, vous propose, de vous présenter, sans engagement, des solutions qui rendront chacune de vos expériences uniques.    cliquez ici.